les Enfoires - les Restos du coeur les Restos Disques et Emissions Photos Recits

2001 l'Odyssée des Enfoirés - Metz-Amnéville

Metz-Amnéville (Galaxie), 22 janvier 2001 (9)

Contrairement à l'avis de certains (ou certaines) je fus subjuguée par le concert des Enfoirés du 22 janvier à Amnéville.
J'étais à Nancy l'an passé et je serai là où ils seront l'an prochain.
Mon rêve: assister à l'émission TV (comme beaucoup d'entre nous, je suppose).
S'il est vrai que tous les artistes n'étaient pas présents, les "principaux" y étaient (sauf Obispo qui nous manque quand-même). Et l'avantage dans cette formule, c'est qu'on les voit et les entend plus souvent... J'étais dans la fosse, au deuxième rang (une petite fille de 12 ans devant moi, donc j'étais devant). Et je peux vous dire qu'ils étaient tous contents d'être là. On ressent un plaisir d'être là de la part de tous les artistes et l'envie de partager avec nous un moment inoubliable. C'est réussi. Seul petit bémol: Goldman avait pas l'air spécialement heureux (un coup de blues ou de mauvaise humeur arrive à tout le monde. Ca le rend encore plus humain...).
Une petite remarque concernant le fait qu'on n'est pas rester assis durant toute la chanson: serrés comme des sardines quand on était debout, il était impossible de s'asseoir.
Essayez de vous asseoir dans un espace où vous avez déjà du mal à rester debout sans marcher sur les pieds de votre voisin, et vous verrez... On a fait ce qu'on a pu, mais la plupart d'entre nous étions en équilibre sur un pieds, à genoux, pliés en deux (ou en trois)...
Merci au webmaster de ce site grâce auquel j'ai été informée très tôt de la tournée des Enfoirés et qui m'a permis d'avoir des places avant le sold out. Je compte sur lui pour continuer ainsi et nous fournir toujours autant de plaisir autour de ce même thème. Bien que je souhaiterai que les Enfoirés n'ait plus "besoin" de faire ces tournées, mais qu'ils le fasse par pur plaisir d'être ensemble. Les Restos du Coeur restent une organisation qui a son utilité, malheureusement...

Manu (Etalle, Belgique) (16.03.01)


 

Metz-Amnéville (Galaxie), 22 janvier 2001 (8)

Après plusieurs années d'attente, j'arrive enfin à trouver des places pour le concert des enfoirés. Pour moi c'était le paradis, depuis le temps que j'attendais...
Arrivée sur place à 18h30, nous rentrons de suite et allons nous installer dans les gradins sur le coté de la scène.
La salle se remplit au fur et à mesure quand tout d'un coup nous voyons apparaitre des belges dans la fosse. Le ton fut donné quand ils ont commencé à chanter "c'est à babord..." et que la salle répliquait. Puis la ola commence une partie de la salle reste sans bouger...
20h30 une rétrospective des enfoirés...je commence à avoir la chair de poule...
21h j'espère voir Bruel car il n'était pas sur d'être là.
Muriel commence et site Bruel ouf....
Mais d'autres manquaient à l'appel (Obispo, Vanessa,...)
Et d'autres étaient là mais pourquoi??? (Faudel, Alizée).
LE concert commence je suis subjuguée, c'est trop beau, je n'arrive pas à m'imaginer que je suis là en train de les voir...
Et puis arrive la fin et Muriel demande à tous ceux qui sont ds la fosse de s'asseoir.Seulement des personnes qui non pas de respect ce sont relevées avant la fin de la chanson. Je voudrais dire à ces personnes : "la prochaine fois ne venez pas où allez vous asseoir ds les gradins! les enfoirés peuvent pas compter sur des gens comme vous".
Puis le concert se termine. Et j'ai toujours l'impression de rêver. Pour moi le concert était magnifique même si des chansons n'étaient pas très connues.
Et quand je lis les récits des autres qui ont été à Amnéville je me dis qu'ils ont du rester dehors et pas voir ce qui se passait à l'intérieur!
Alors voilà tout simplement bravo aux restos, bravo aux enfoirés, bravo à tous ceux qui comprennent que des gens peuvent être fatigués....
Et j'attend avec impatience l'émission TV et le CD puis bien vite l'année prochaine.....

Sylvie Wynands (Fléron, Belgique) (07.02.01)


 

Metz-Amnéville (Galaxie), 22 janvier 2001 (7)

Par où commencer... Parlons déjà de l'avant concert; jamais je n'avais vu ça, c'était incroyable : on a commencé a entendre des gens chanter : "c'est à babord, qu'on chante qu'on chante !"... ce à quoi la partie tribord du Galaxie a répondu, vexée de se laisser distancer... et ça n'a fait que monter en puissance, pendant plusieurs minutes : tout le monde s'est pris au jeu, et nous dans la fosse, on se serait cru à Roland Garros, regardant tantôt à gauche, tantôt à droite pour entendre et voir les gens se lever chacun à leur tour et chanter de plus en plus fort ! C'était tout simplement SUPERBE !!!
Le seul problème qui nous tracassait, c'était de savoir si Bruel serait là ou pas, car depuis des semaines tout le monde nous disait qu'il serait absent. Aussi, lors de la présentation des chanteurs, lorsque Muriel Robin a dit "Patrick", dans la chanson "TLM il est là", et qu'il est arrivé, tout bronzé et apparemment très en forme, je savais que tous les éléments étaient réunis pour passer une très bonne soirée !!!
Et c'est bien ce qui s'est passé. Des moments très émouvants : Bruel/Maurane nous ont interprété la chanson de Jonasz "Je voulais te dire que je t'attends", JJG et Lââm "Mon vieux"... Des medleys aussi bien sûr : le medley "temps" ("Avec le temps" par J.Clerc, "Combien de temps"...), le medley "gitans", avec Bruel, Clerc, Garou et Liane Foly en gitans et gitane, le medley "France" (Ils sont tous arrivés en vêtements style "banlieue" en essayant tant bien que mal d'imiter des rappeurs, pour finir sur une chanson de Sardou "J'habite en France"). Bruel était génial en rappeur avec un bonnet à la Guy Roux et une paire de lunettes de soleil... avec un seul verre !... et JJG avait un bonnet orange pas mal non plus ;-).
D'autres moments très chauds, avec une étonnante Elsa, en duo avec Zazie, sur "Les brunes comptent pas pour des prunes", un trio déchaîné Lââm-Robin-Mathy sur "J'attendrai"... Un public très chaud sur "Que je t'aime" chanté entre autres par Garou... Et puis bien sûr le meilleur moment de la soirée sur "Les jolies colonies de vacances" : ils nous sont (presque) tous apparus en pyjamas, devancés par un Palmade qui tentait de se persuader que non il n'avait pas l'air ridicule... Il fallait voir Maxime Le Forestier chantant un couplet avec une voix de petite fille, Maurane et Muriel Robin qui imitent à merveille les enfants, Michelle Laroque essayant de nous interpréter un autre couplet en suçant son pouce... le tout entourés par tous les autres en pyjamas verts et blancs qui faisaient une sorte de ronde sur chaque refrain... Bruel porte très bien le bonnet à pompon ;-)
Je me souviens aussi de Garou en kilt, de Lââm habillée en danseuse du ventre (et très à l'aise dans ses déhanchements !), de Zazie-Mimi Mathy-Muriel Robin en titis parisiens sur "L'hirondelle du faubourg", de la jeune Alizée assez intimidée, de Faudel, un peu timide lui aussi... Bruel a aussi chanté un couplet de "J'ai encore rêvé d'elle", avec Zazie ; du trio Jugnot-Palmade-Le Forestier sur "C'est l'amour"... J'en oublie c'est sûr, mais c'était vraiment une soirée très très sympa. Seul petit regret : plusieurs personnes ont trouvé, comme moi, que les chansons étaient dans l'ensemble un peu moins connues que d'habitude, donc plus difficiles à chanter. Et pour finir, un final superbe avec des roses lancées à la volée par les artistes !
Des enfants de bénéficiaires des restos ont été invités, et c'est sans doute une de ses enfants qui a le mieux résumé la soirée quand on lui a demandé quelle avait été sa chanson préférée : elle a répondu "aujourd'hui, on n'a plus le droit, ni d'avoir faim, ni d'avoir froid"...

Sandra (Nancy, France) (28.01.01)


 

Metz-Amnéville (Galaxie), 22 janvier 2001 (6)

Je partage la déception de plusieurs d'entre nous sur ce concert : les enfoirés ont été au top, le spectacle génial, mais la sauce n'a pas toujours pris, mais je pense, pas à cause d'eux, mais plutot à cause du lieu: le son était déplorable (à saturation dès que plus d'une seule voix en même temps. Or par moment, il y avait tout le monde en coeur!!!!!
innaudible....) et la salle se sépare en deux : 6000 personnes debout devant et autour 4000 personnes assises, faisant une séparation, une coupure, empéchant l'ambiance d'être partagée... en plus, les places assises sont loin derrière, loin de la scène.....
 
Le concert était bien, même très bien, mais ça n'a pas fonctionné comme l'année dernière à Nancy....
Dommage.....
Mais, RDV l'année prochaine, car on les aime fort, les enfoirés.....

Michele (Metz, France) (25.01.01)


 

Metz-Amnéville (Galaxie), 22 janvier 2001 (5)

Ca y est, après une longue mais delicieuse attente, les portes du galaxie s'ouvrent et le jolie monde des enfoirés se rapprochent de plus en plus.
Après 30 minutes de retrospective et de bons souvenirs, les voilà, ils arrivent tous un par un a l'appel de Muriel Robin. Biensûr tous les grands sont la mais on peut constater que certains habitués ne sont pas la comme Souchon ou Lavoine. Pendant plus de 2 heures , cette bande d'enfoirés nous offre un spectacle digne de ce nom même si je trouve que le rythme de la soirée était un peu monotone. Je regrette qu'il n'y ait pas plus de moments comme "les jolies colonies de vacances" ou humour et folie se conjugent. De plus on lisait bien une certaine fatigue sur les visages mais qui ne se ressentait pas dans l'etat d'esprit des chanteurs. Malgré tout l'émotion etait présente surtout pendant Le trio (Foly/Garou/Bruel) chantant "que je t'aime" a cappela ou quand Muriel Robin arrive à faire "s'asseoir par terre" 10.000 personnes.
Bref il y avait de quoi passer une bonne soirée mais ce concert ne restera pas le concert du siècle, peut être qu'à force d'utiliser la même formule depuis plusieurs années, ça entraine une certaine lassitude... Cependant, j'en garderai un très bon souvenir, tout en esperant qu'un jour, ces artistes pourront se reunir sans cause a défendre puisque chacun aura "à manger et à boire"

(France) (24.01.01)


 

Metz-Amnéville (Galaxie), 22 janvier 2001 (4)

Un mot pour résumer le spectacle de l'odyssée des enfoirés: MAGNIFIQUE!!
J'ai seulement regretté l'absence de Pascal Obispo, Daniel Levi et Jean Marie Bigard! dommage! Je voulais dire que les sites présentant une comédie musicale mise en scène par luc besson devrait se corriger!!!

Elodie (Metz, France) (24.01.01)


 

Metz-Amnéville (Galaxie), 22 janvier 2001 (3)

Fan de la première heure, je n'aurais râté le passage des Enfoirés pour rien au monde... Pourtant je dois dire que je suis sortie de ce concert un peu sur ma fin... Cela m'embête de dire cela mais il y a quelque chose qui n'allait pas hier soir. Evidemment la soirée a été ponctuée de moments très forts en émotion (Manu par J. Clerc et Elsa, Mon vieux par le Grand Goldman et la talentueuse Laam, le Génial P. Bruel et la sublime Maurane ...) en humour (Les jolies colonies de vacances, le duo Mimi-Mumu, ...) et en belles voix. Et j'en passe....Mais franchement nos petits chouchous des Enfoirés ne semblaient pas dans leur plus grande forme !
A la fin du concert j'ai eu la chance de me retrouver debout à côté des bus des enfoirés. Et bien croyez-moi si vous le voulez mais la petite quinzaine de personnes présente avec moi à ce moment là n'a même pas eu le droit à un quelconque sourire, pas un regard, pas un signe...des artistes (allez si, quand même un pauvre sourire de Liane Foly et un petit merci quand je lui ai fait un signe en guise de bravo. Eux qui m'on fait rêver depuis tant d'années que je leur suis fidèle, je dois dire qu'aujourd'hui j'en ai un peu gros sur le coeur....
A noter que tout ce que j'ai dit plus haut n'est pas valable pour Mimie Mathy qui a été sensationnelle (même dans le bus puisqu'elle a parlé un peu avec une des personnes présentes...)
Voilà, j'aurais préféré apporter un témoignage un peu plus gai mais j'ai préféré transcrire mes émotions à chaud et sincèrement !!

Nathalie (Metz, France) (23.01.01)


 

Metz-Amnéville (Galaxie), 22 janvier 2001 (2)

Les yeux rougis et l'esprit pas très clair par une nuit trop courte, je me devais, moi aussi, d'apporter mon petit récit du fameux "2001, l'Odysée des enfoirés" ! Là, ça va...Il est 15h06' et j'viens de me lever ! Après 10 heures de car, c'est normal, non ?!J'avais pris congé, bien sûr ! Oh la la !
 
Le lieu ? Amnéville (que je ne connaissais pas !)
 
L'endroit ? Le "Galaxie" (que je connaissais encore moins, mais qi ressemble à s'y méprendre à notre Forest-National pour celles et ceux qui connaissent ;o)
 
Le concert ? Fidèle à lui-même mais par moments, je l'ai trouvé lassant. Je pense notamment aux chansons trop peu connues du public comme "Aimer à perdre la raison" ,"Je voulais te dire que je t'attends" ou d'autres déjà interprétées dans les autres émissions ("Je n'aurai pas le temps" entre autres)
On regrettera les absences de Cabrel, Obispo, Fiori & Ségara pour les grosses pointures.Et on regrettera la présence, dans la salle, du fan-club de Bruel, venu trop nombreux, qui hénnissait à chaque apparition du beau Patrick !
L'accoustique de la salle n'était pas non plus à son meilleur niveau.
Voilà pour les petites imperfections...
Les meilleurs moments ? Comme tout le monde, j'ai apprécié le pétage de plombs de tous sur "Les jolies colonies de vacances" où tous les artistes, en pyjama et avec ours en peluche, sont venus pousser un p'tit couplet EN RENDANT TOUS LEUR VOIX INFANTILE !!! Du délire !
Mention spéciale également pour "Que je t'aime" chanté A capella par Garou/Bruel/Foly avec Goldman, Leforestier, Palmade & Clerc dans les choeurs.
Et puis, la petite nouvelle de la bande : Alizée, présente au début et à la fin du spectacle pour un medley basée sur le "Rockollection" de Voulzy, décidémment bien présent en cette fin de concert.
Frisson pour Le Forestier & Faudel sur une "Corrida" que Cabrel aurait appréciée, à juste titre. Le meilleur des medleys ? Sans conteste celui qui a pour thème "Les chansons de France" qui a donné lieu à un magnifique "Que Marianne était jolie" de Bruel ainsi qu'à un Goldman, bonnet orange sur la tête, rappant avec Faudel et circulant à gauche et à droite de la scène pour "J'habite en France" que Sardou aurait eu du mal à reconnaître ! :o)) Gros délire à nouveau !
Et puis, superbe "J'attendrai" de Cloclo chantée par une Muriel Robin très, très en forme durant toute la soirée d'ailleurs.
Il était temps de "S'asseoir par terre" pour la chanson finale de l'autre acolyte de Souchon, et de faire une distribution de roses afin que nous n'oublions pas que "le pouvoir des fleurs" est quand même le meilleur, avec un Goldman très scoutisé (mais c'est vrai qu'avec sa guitare à la main, il n'a peur de rien ;o)
 
En résumé ? Des "Enfoirés" fidèles à eux-mêmes, spectacle bien rôdé et aucun temps mort. La formule est peut-être à revoir, par contre. Il m'a semblé avoir senti parmi le public un certain lassement par moments.
Nous n'attendons qu'une chose : Etre supris en 2002 !

Pascal Decubber (Bruxelles, Belgique) (23.01.01)


 

Metz-Amnéville (Galaxie), 22 janvier 2001 (1)

Affluence d'Enfoirés ce soir-là avec 19:
Alizée (sa première scène, me semble-t-il...), Bruel, Clerc, Elsa, Faudel, Foly, Fredericks, Garou, Goldman, Jugnot, Lââm, Michèle Laroque (impressionante, elle se débrouille mieux que bien), Leforestier, Mathy, Maurane, Karen Mulder, Palmade, Robin et Zazie.
Au programme: magnifique soirée et beaucoup de rires:
"Je ne sais pas pourquoi je vous dis ça, ça n'a rien à voir avec la chanson suivante" " Oui, mais moi, j'aime bien papoter avec toi"
Bref, ça vaut les 1200 km qu'on a fait pour venir de Suisse!!

(Suisse) (23.01.01)


 
*** Page précédente : Paris 21.01.2001 *** Page suivante : Lievin 23.01.2001 ***

Pour le(s) prochain(s) concert(s), voir la page d'accueil du chapitre Enfoirés.


22/01/2001 - 16/03/2001

[ Les Enfoirés ] [ les Restos ] [ Disques / Emissions ] [ Photos ] [ Récits ]       [ Home Page ]